Social  03/02/2020

Focus métier : le réceptionniste, un premier contact indispensable en hôtellerie

posteIntérimmissionhôtelleriehotelsreceptionnisteformation

Connaissez-vous vraiment le domaine de l’hôtellerie ? Pour mieux comprendre notre milieu, nous vous proposons de découvrir ses différents métiers à travers une petite série. Aujourd’hui ? Le réceptionniste et ses missions.

Réceptionniste : un poste en première ligne

Un hôtel sans réceptionniste, c’est comme un port sans phare. Pour éviter que les clients ne s’échouent et ne dérivent une fois franchies les portes de l’établissement, il est essentiel pour le client de bénéficier d’un accueil digne de ce nom. Et cet accueil, c’est le réceptionniste qui s’en charge. De jour comme de nuit, il représente le premier contact humain d’un hôtel. Et quand on connaît l’importance de la première impression, inutile de préciser à quel point il occupe un rôle central dans l’image et l’organisation d’un établissement hôtelier !

Aucun aspect du fonctionnement au sein de l’hôtel ne peut lui être inconnu. Toute question du client concernant le prix des chambres, les formalités et plus généralement la vie de l’hôtel doivent pouvoir trouver une réponse de la part de ce soldat en première ligne. Facturation, encaissement, agenda, standard téléphonique… ses missions sont multiples. Le réceptionniste doit même parfois faire le lien entre les différents services de l’hôtel ! Ajoutez à cela une petite compétence touristique pour guider ses clients vers les meilleures adresses à visiter alentours, et vous aurez une panoplie extrêmement complète et valorisante dans le secteur de l’hôtellerie !

Un métier idéal pour débuter en intérim dans le domaine de l’hôtellerie…

Il faut être honnête sur le poste de réceptionniste : à Lyon, comme ailleurs, y faire carrière n’est pas vraiment chose courante. La profession est généralement considérée comme un tremplin dans le monde de l’hôtellerie. Il n’est d’ailleurs pas étonnant d’y trouver de nombreuses offres en intérim pour débuter et se faire un peu la main dans le milieu. Le métier présente l’avantage d’être touche-à-tout et d’offrir de belles perspectives à un jeune diplômé d’une formation en hôtellerie.

… et une porte d’entrée vers la direction d’un établissement !

Les évolutions de carrière restent pourtant intéressantes. Il n’est pas rare qu’après plusieurs années, un réceptionniste qui aurait débuté comme intérimaire puisse briguer un poste de chef de réception. Une mission loin d’être anodine puisque ce dernier est considéré comme le bras droit du directeur d’hôtel. De fait, vous l’aurez compris, ce dernier poste, suprême dans un établissement, est donc aussi à la portée du réceptionniste. De l’accueil au bureau de directeur de la Maison Nô à Lyon ? Il n’est pas impossible d’y penser !

La polyvalence : une arme pour le métier de réceptionniste

Les qualités pour attirer l’œil des recruteurs sont diverses et variées. Elles peuvent tout autant être acquises en formation que relever du savoir-être et même – si, si – de prédispositions athlétiques !

  • Un sens de l’accueil et du relationnel sont évidemment indispensables pour faire un bon réceptionniste. Patience, écoute et sourire de rigueur, le réceptionniste établit un lien de confiance avec le client !
  • Une bonne condition physique peut parfois faire la différence dans un métier qui demande bien souvent de devoir rester debout pendant de nombreuses heures
  • Une présentation soignée est fortement recommandée. Le réceptionniste ne peut pas se négliger, et doit en toutes circonstances conserver une bonne tenue, tant vestimentaire qu’esthétique. Coiffez-vous bien, et gare aux mèches rebelles !
  • Afin de tenir l’agenda de l’hôtel, mieux vaut se montrer capable d’une grande rigueur, de méthode et d’organisation. La négligence n’est pas vraiment l’amie du réceptionniste !
  • Parler anglais représente une compétence aujourd’hui primordiale pour exercer dans un rôle d’accueil en hôtellerie.

Avec ou sans le bac, une multitude d’options de formation

Vous souhaitez devenir réceptionniste ? Pour postuler en intérim dans ce métier, il est parfois demandé de bénéficier d’une bonne formation. Par chance, l’hôtellerie est un domaine où différents diplômes permettent de s’y faire une place. Cela peut se faire à travers un CAP services en hôtellerie, comme au GRETA Lyon Métropole. La possibilité de se former en bac professionnel Accueil Relation Clients et Usagers, comme au CIEFA de Lyon ou en bac pro commercialisation et services en restauration au sein du lycée lyonnais Jehanne de France existe aussi. Un an après le bac, il est aussi possible d’intégrer le Lycée & CFA François Rabelais de Lyon Dardilly pour y effectuer une Mention Complémentaire. En bac +2, cet établissement propose aussi un BTS Management en Hôtellerie-Restauration option management d’unité d’hébergement.

Articles similaires